Imprimer

La question du climat est devenue centrale et incontournable. C’est pourquoi l’Entente Oise-Aisne et l’Agence de l’eau Seine-Normandie se sont associées pour organiser deux journées sur « l’adaptation au changement climatique », les 5 et 7 décembre à Nogent-sur-Oise (60) et Samoussy (02).

 

Ces séances de sensibilisation ont réuni 60 élus et représentants de différentes structures du bassin de l’Oise. Chaque journée a débuté par la projection glaçante et réaliste d’une météo d’août 2050, puis s’est poursuivie par les conférences de spécialistes de haut niveau (huit au total). Les thématiques étaient aussi différentes que « la nature, une solution au changement climatique en Ile-de-France transposable sur l’ensemble du bassin Seine-Normandie » ou « la pluviométrie sur le bassin versant de l’Oise ».

 

A l’écoute des différentes conférences, les invités ont pu réaliser que le changement climatique était une réalité avec des conséquences désastreuses telle l’augmentation des températures et des risques de sècheresses, d’orages, d’inondations… Malgré tout, le ton des séances s’est voulu résolument optimiste : « je dirais que le défi est à notre portée, expliquait Valérie Calderon, chargée de mission à l’Agence de l’eau Seine-Normandie qui intervenait sur « l’anticipation par une gestion de la ressource en eau. » Il faut se former et se fédérer pour être plus efficace. C’est aux travers de ces journées d’échanges qu’on peut s’enrichir de nos projets pour aller plus vite, plus loin et accompagner les maîtres d’ouvrages qui le souhaitent. » Et Florence Habets, hydrométéorologue au CNRS de poursuivre : « l’engouement des gens fait plaisir. C’est vraiment essentiel d’échanger sur ces thématiques à l’heure actuelle. »

 

Les séances ont donné l’occasion aux participants d’approfondir leurs connaissances et d’identifier des actions à développer pour anticiper les effets du changement climatique. Les questionnaires de satisfaction ont révélé que la totalité des invités était satisfaits. « L’anticipation des effets du changement climatique par une ressource équilibrée de la ressource en eau » est la conférence qui a été la plus plébiscitée.  

 

Selon Feroudja Rahoui, représentante du syndicat des eaux et d’assainissement de Verberie : « Ces conférences font réfléchir, prendre conscience et surtout motivent à agir en faveur du climat », Et René Brouillard, adjoint à la mairie de Verberie, également présent dans l’auditoire, de conclure : « si chacun de son côté fait quelque chose à son échelle, ça peut vraiment améliorer les effets du changement climatique ».

 

journee